jeudi 31 décembre 2009

Liste des prêtres nés au Tablier au XIXe siècle

Pierre Marie BOILEAU (BOISLEAU), né le 25 juin 1830 d’un père marchand.
Ordonné prêtre le 23 décembre 1854. Deuxième vicaire aux Sables-d’Olonne. Curé de Saint-Cyr-des-Gats vers août-septembre 1860. Retiré à La Roche sur Yon en 1867. Curé de Marillet en 1869. Décédé le 13 février 1893 à Marillet.

François BRECHOTEAU, né le 7 mars 1837 d’un père maréchal-ferrant.
Ordonné prêtre le 22 décembre 1860 (en même temps que Pierre JEANNET, lui aussi du Tablier). Professeur au séminaire des Sables-d’Olonne. Vicaire à l’Ile-d’Yeu en 1864, à Sainte-Hermine en 1865, à Beaurepaire en 1867, vicaire puis curé aux Moutiers-sur-le-Lay en 1871. Retiré à Saint-Florent-des-Bois (16 septembre 1900). Décédé le 20 septembre 1901 à St Florent des Bois. Voir le concernant : Ordo Divini 1889, p.28, et Revue du Bas-Poitou 1900, p. 405

François Henri Auguste GAUDIN, né le 7 octobre 1842 d’un père tisserand.
Ordonné prêtre le 21 décembre 1867. Vicaire aux Lucs-sur-Boulogne (janvier 1868), au Poiré-sur-Vie (10 mai 1873). Professeur à St Joseph de Fontenay Le Comte (octobre 1878). Professeur de philosophie à l'Institution Richelieu de Luçon (octobre 1886-1910). Chanoine honoraire 1906. Retiré à Luçon en 1910. Chanoine titulaire (19 octobre 1914). Décédé le 2 août 1931 à Luçon, il est inhumé au Tablier.

Aimé Louis GENDRONNEAU, né le 4 mai 1877* d’un père cultivateur.
Ordonné prêtre le 29 juin 1903. Entré dans le clergé colonial. Missionnaire en Haïti de 1903 à 1932. Retiré au Tablier en 1932. Décédé le 28 avril 1962.
*N.B : Bien que figurant sur certaines listes de prêtres nés au Tablier, son acte de naissance n’existe pas sur les registres de cette commune

Florent Pierre GUILLET, né le 1er septembre 1844 d’un père domestique.
Ordonné prêtre le 21 décembre 1867. Professeur au séminaire des Sables-d’Olonne (octobre 1866-10 septembre 1870). Vicaire à Saint-Philbert-de-Bouaine en 1870,  à Chaillé-les-marais en (1.1.1872), au Boupère (7.3.1875), à La Garnache (2.3.1878). Professeur au séminaire des Sables (octobre 1878), à St Joseph de Fontenay (octobre 1879). Curé du Gué de Velluire (31.7.1881), de Montournais (juillet 1888). Retiré à La Flocellière (14.9.1890). Reprend le ministère paroissial à La Jonchère (31.5.1891). Retiré aux Moutiers Les Mauxfaits (1914). Décédé le 13 juillet 1917 aux Moutiers-les-Mauxfaits.

François Alexis JEANNET, né le 10 mars 1824 d’un père propriétaire.
Ordonné prêtre le 23 septembre 1848. Deuxième vicaire aux Brouzils (Vendée) sous l'aile du Révérend M. MONNEREAU, curé de cette paroisse et fondateur le la congrégation des religieuses dites " de Mormaison". Directeur du Grand Séminaire de Luçon en octobre 1849. Chanoine honoraire de l'église cathédrale de Luçon en 1852. Vicaire Général du diocèse de Luçon le 22 novembre 1862. Supérieur du Grand Séminaire de 1870 à 1884.Décédé le 4 octobre 1903 à Luçon, il est inhumé au Tablier.
  
François Xavier André Célestin JEANNET, né le 2 mars 1846 d’un père marchand épicier.
Ordonné prêtre. Après avoir été vicaire, il est nommé curé de Sallertaine  puis de Chauché. Il devient moine Trappiste à l'abbaye de Notre Dame du Salut au diocèse de Laval (10.3.1868-13.7.1868) sous le nom de Frère Jean de la Croix. Professeur au collège de Paimboeuf. Décédé le 15 novembre 1878 à La Croix de Chaillé sous les Ormeaux, l’acte a été transcrit le 22 au Tablier.

Pierre Aimé Julien JEANNET, né le 2 novembre 1832 d’un père buraliste.
Ordonné prêtre le 22.12 (ou le 22.10).1860, en même temps que François BRECHOTEAU, lui aussi du Tablier. Professeur au Petit Séminaire des Sables d'Olonne. Vicaire à Longeville, aux Magnils (1870), à Sallertaine (1875), à Chauché (1877). Il quitte le diocèse de Luçon pour celui de Bordeaux en 1888, où il est prêtre auxiliaire jusqu'en 1896. Décédé le 27 décembre 1902 à Bordeaux où il est inhumé.

Alexandre Marcel Augustin PAYNEAU, né le 24 septembre 1870 d’un père cordonnier.
Ordonné prêtre le 29.6.1894. Professeur au séminaire des Sables d'Olonne, à St Joseph de Fontenay. Vicaire à Nieul sur l'Autize (1894), à Mouzeuil (1.1.1896), à St Hilaire de Voust (ou St Hilaire Le Vouhis) (1.5.1897), à La Guyonnière (1.8.1898), à Chaillé Les Marais (1.1.1901). Curé de Moreilles (7.81904), d'Evrunes (30.8.1919), de St Hilaire La Forêt (27.1.1926 - ou 1936 ?). Décédé le 5 février 1939 (à St Hilaire La Forêt ?).

Auguste Gaspard Désiré, dit Augustin POUDRA, né le 11 février 1826 d’un père propriétaire.
Ordonné prêtre le 15 (ou le 17).12.1859. Vicaire à St Hilaire des Loges (20.1.1860) , à St Pierre du Chemin (14.6.1861-2.7.1868). Curé de St Révérend (1.8.1868), de Nieul sur l'Autize (18.11.1874). Retiré à Fontenay Le Comte (19.121906). Décédé le 11 février 1908. (Voir Revue du Bas-Poitou 1894, 2e et 3e livraison, p. 390 : Arch. Vendée, vue 72/111).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire