jeudi 4 février 2010

Elzéar d'ORTIGUE (1656-1730), curé du Tablier

    A partir de 1687, Messire Elzéar d'ORTIGUE (parfois écrit d'ORTIGUES, voire DORTIGUE)  né vers 1656, sans doute en Provence, est titulaire de la cure du Tablier.  Il y reste jusque vers le 18 mars 1730, date à laquelle il signe encore comme curé du Tablier sur les registres de Rosnay. On  le trouve ensuite curé de cette paroisse jusqu'à son décès survenu à 74 ans, le 15 décembre 1730, à Rosnay, mais il n'y célèbre plus de cérémonie à partir du 3 juin.
    Elzéar d'ORTIGUE est un lettré apprécié de ses confrères. C'est un homme " plein de mérite, de science, de piété, de travail " dit de lui l'abbé BERARD, qui a été son vicaire à Rosnay avant de devenir son successeur à Rosnay, puis au Tablier à partir du 27 janvier 1731.
    En 1701, d'ORTIGUE qui avait été nommé exécuteur testamentaire de son bon ami, Jacques GAITTE, originaire de Fréjus, chanoine et directeur du séminaire de Luçon, s'était occupé de la vente de sa bibliothèque ainsi que de ses meubles et effets mobiliers (Bulletin de la Société d'Emulation de la Vendée, 1894, 4e série, vol.4, p. 1-16). Ces deux provençaux paraissent avoir été amenés par M. Henri de BARILLON, évêque de Luçon (1671-1699).  
    Messire d'ORTIGUE est inhumé dans l'église de Rosnay le lendemain de son décès en présence de : RAYE, curé de Bellenoue, COTARD, curé et prieur de Mareuil, J. GRILLARD, curé de St Florent des Bois, VRIGNAUD, curé de St André, CHAPELLES, curé de La Couture, RIFFAULT, curé de Corbaon, Ch. POSSOT, prêtre de la mission, DOUBLE, curé du Tablier, BARDOUL, curé de Château-Guibert, et BERARD, vicaire de Rosnay.
    Tous ces " curés de la Conférence " comme le note l'abbé BERARD, se réunissaient en effet régulièrement  (par canton) au sein de conférences ecclésiastiques destinées à la formation du clergé paroissial. Instituées à Milan par saint Charles Borromée, elles avaient été introduites dans la plupart des diocèses français au cours du XVIIe siècle. D'ORTIGUE était un brillant animateur de ces réunions : il est l'auteur d'un ouvrage in-12 (tome 1er et unique) publié à Paris chez J. Guerin en 1731 (après sa mort) et cité dans le catalogue de la bibliothèque du grand séminaire de Luçon. Il est  intitulé " Nouvelles conférences ecclésiastiques du diocèse de Luçon, rédigées par M. d'Ortigues, curé de ce diocèse [Rosnay]. Avec le mandement de Monseigneur l'évêque de Luçon [Michel-Celse-Roger de Rabutin de Bussy], pour leur publication, et une instruction sur la matière de l'Eglise ".
     
  N.B : la revue " Au fil du Lay " a publié dans son numéro 22 (pages 60-62), un article du Dr J.F Tessier intitulé " Messire Elzear DORTIGUE, janséniste repenti " dans lequel il donne d'autres détails le concernant et notamment en qualité d'éxécuteur testamentaire de son ami, Messire Jacques GAITTE.